To switch to the English version of this website please click here: English Website

 

BIENVENUE DANS L'ASIE DE PATRICK

 

Vidéo de présentation des théâtres d'ombres d'Asie du Sud Est par la compagnie Jeux de Vilains


Ce site a été crée pour faire connaître et promouvoir les théâtres d'ombres d'Asie et d'ailleurs. Qu'est ce que le théâtre d'ombres ? C'est une expression artistique dans laquelle on projette la silhouette de marionnettes sur un écran grâce à un éclairage approprié. Le plus souvent les marionnettes sont découpées dans du cuir et ajourées, l'écran est un drap de coton ou de soie, et la représentation se passe de nuit ou à l'abris de la lumière du jour. Le plus souvent également les spectateurs se placent derrière l'écran et à l'opposé de la source de lumière, mais il existe des exceptions. Dans l'exemple qui suit nous avons la photo d'un écran de théâtre d'ombres balinais: la représentation est visiblement donnée de nuit à la lumière de la flamme d'une lampe à huile et elle représente deux bouffons en pleine conversation.

 

 

Dans l'exemple balinais les marionnettes sont visiblement opaques, mais ce n'est pas un cas général, ainsi dans la photo qui suit nous avons une marionnette du Nang Talung de Thailande dont on peut constater qu'elle est visiblement translucide: le traitement spécial du cuir et son léger coloriage permettent de distinguer parfaitement les couleurs de la pièce pendant une représentation.

 

 

 

Les trois photos qui suivent illustrent les détails d'une marionnette indonésienne, il s'agit d'Arjuna, guerrier très courageux de la famille des Pandava, et playboy aux conquêtes innombrables. Arjuna est un personnage de l'épopée indienne du Mahabahrata. C'est une pièce du wayang kulit javanais. Cet exemple met en évidence une constante des théâtres d'ombres d'Asie: que les marionnettes soient translucides ou opaques, elles sont décorées avec un soin infini et avec des couleurs vives.



Détail du haut

 

Vue du bas de la même marionnette

 

 

Les plus petits détails sont dessinés avec un pinceau fait d'un seul poil de chat !

 

 

L’Asie comprend de nombreux pays dans lesquels le théâtre d’ombres est un art vivant et très populaire, et d’autres où cet art se meurt. Cela va de l’Indonésie à l’extrême est du continent à la Turquie. L’empire Ottoman a lui-même diffusé cet art hors de l’Asie, sur son propre territoire, comme en Tunisie et en Grèce.

Certains pays ont eu un théâtre d’ombres spécifique pendant quelques années seulement, comme dans beaucoup de pays européens où des artistes ont imaginé leur propre forme d’expression après avoir découvert ou entendu parler des formes asiatiques, chinoises le plus souvent. C’est le cas en France à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème. Mais globalement le théâtre d’ombres reste un art typiquement asiatique.

Peu d’éléments nous permettent de dire quel est le pays (ou le groupe de pays) où le théâtre d’ombres a débuté, nous savons qu’il existait déjà en Chine le long du fleuve Jaune en l’an 100 avant JC, car la Chine a conservé de nombreux témoignages de cette époque, mais il est bien possible que l’Inde, autre grand pays pour cet art, ait aussi un théâtre très ancien. Malheureusement en Inde la tradition veut que les écrits les plus anciens ne concernent que les religions et l'histoire y est une science récente.

Les marionnettes sont généralement faites de cuir de vache, de zébu, de buffle, de mouton ou d’âne. Parfois elles sont faites d’une simple planche de bois taillé, comme dans l’Est de Java, en Indonésie.

De la même façon de nombreuses provinces de Chine et de nombreux Etats d’Inde ont leur propre forme de marionnettes et de théâtre, chaque forme ayant ses traditions particulières. Ainsi en Inde les marionnettes peuvent avoir plus de 2m de haut, alors qu’en Chine elles sont beaucoup plus petites, parfois à peine 25 à 30cm.

Un autre élément qui intervient est la transparence de la marionnette : En Inde, en Thaïlande du Nord et en Chine on fabrique des marionnettes dont le cuir est traité pour être parfaitement transparent, elles sont très légèrement colorées, dans le même but. En Indonésie et au Cambodge on préfère des marionnettes opaques. Pourtant même dans ce cas les décors des marionnettes sont peints des deux côtés et ils sont parfaitement somptueux. Il faut dire que le public a l’habitude d’assister au spectacle côté marionnettes, et non pas côté écran. En ce qui concerne les formes transparentes on peut vraiment parler d’un quasi « télévision couleur » avec 2000 ans d’avance.... car il y avait déjà un spectacle avec l'image couleur, le son des voix, et même la musique de l'orchestre d'accompagnement.

Parmi les formes qui sont en train de disparaître, on peut citer le Népal et le Tibet. En Inde il est en train de disparaître au profit de la TV, alors qu’en Indonésie on utilise le théâtre d’ombres entre autres pour les émission télévisées enfantines, et donc pour éviter d’acheter des dessins animés au Japon et aux USA. L’Indonésie est le pays où le théâtre d’ombre est le plus vivant et le plus aimé de la population.

Les marionnettes de théâtres d'ombres ne servent pas uniquement d'outils pour un spectacle, elles sont assez belles pour être utilisées comme élément de décoration d'une pièce ou d'un meuble, ainsi un ébéniste normand n'a pas hésité à créer des bibliothèques qui intègrent des marionnettes de wayang kulit javanais. Cliquer ici: ébéniste Christian Cognard

 

Bibliothèque à marionnettes javanaises

 

 

 


 Pour la suite veuillez sélectionner un pays:

Cambodge   Chine   France   Inde   Indonésie   Malaisie   Thaïlande   Turquie

Ou une île indonésienne: Bali ou Java

Ou une épopée indienne: Mahabharata ou Ramayana

 

 


 

 

Vous pouvez laisser un commentaire ci dessous, il sera affiché après validation par le modérateur

Comments   

 
0 #1 papageno138 2013-03-07 15:48
essai
Quote
 

Add comment


Security code
Refresh